Coup de projecteur sur France Inter pour notre Cahier POPSU

Présentation ce matin sur France Inter dans les Chroniques Littorales de José Manuel Lamarque du livre “De la Ville Port à la Métropole Fluviale. Un Portulan pour Strasbourg”, co-signé par Antoine Beyer, Bruno Steiner, Jean Alain Héraud et moi-même

This morning interview on French national radio station France Inter, to introduce our book “De la Ville Port à la Métropole Fluviale. Un Portulan pour Strasbourg”, co-authored by Antoine Beyer, Bruno Steiner, Jean Alain Héraud and myself.

 

LA PART DE L’EAU publié aux Editions de la Villette

j’ai le plaisir d’annoncer la parution de mon livre La Part de l’Eau. Vivre avec les crues en temps de changement climatique, dont voici une courte présentation par les Editions de la Villette :
“Par son lent passage ou ses soudaines fluctuations, l’eau façonne nos villes et nos paysages ; les inondations jalonnent la longue histoire des sociétés humaines, les contraignant à modifier leur habitat. Hanté par les mythes diluviens, antiques puis bibliques, l’Occident a opposé à l’eau et à ses débordements des opérations parfois colossales d’adaptation et de défense, d’endiguement et d’assèchement, d’artificialisation de l’espace. Typique des temps modernes, cette ingénierie dominatrice de l’eau pose aujourd’hui problème car elle fige le territoire dans des structures rigides, inhabitables et particulièrement vulnérables aux aléas climatiques qui s’intensifient. C’est sur ces sites sensibles que se réinvente aujourd’hui la gestion des crues. L’analyse des projets les plus innovants en Europe – dans les polders néerlandais, les vallées alpines, le bassin de l’Isar ou l’estuaire du Rhin et de la Meuse – révèle les grands enjeux actuels : se réconcilier avec la naturalité des rivières, accepter une part de leurs débordements pour mieux limiter leurs crues, combiner l’inondation et le développement urbain. Entre histoire culturelle, géographie humaine et recherche urbaine, ce livre envisage ainsi ces nouveaux territoires submersibles comme les paradigmes des paysages habités de demain : écologiques, dynamiques, inclusifs et combinatoires.”
Ce livre est l’aboutissement du travail de recherche mené à l’ETH Zurich entre 2012 et 2015, revu, rédigé et mis à jour avec les éditions de la Villette et Nai010 Rotterdam, et magnifiquement mis en page par le Studio Joost Grootens. Nai010 publie simultanément la version anglaise intitulée Floodscapes. Contemporary landscape stratégies in times of climate change, présentée il y quelques mois dans la revue Metropolis Mag Ces deux publications ont reçu le soutien du Bureau de la recherche architecturale et paysagère, de l’unité de recherche AMUP et de l’Ecole d’Architecture de Strasbourg, que je remercie ici chaleureusement. L’ouvrage est disponible en librairies à partir du 01.04.2021 !

 
 

Floodscapes out now!

I am glad to announce that the English edition of my book Floodscapes. Contemporary landscape strategies in times of Climate Change is out now.

It tells the multifaceted story of humankind’s relationship with flooding, oscillating between fight and symbiosis. Through historical investigations and through the analysis of six contemporary projects implemented in four European countries, Floodscapes illustrates how flood-mitigation measures can be embedded in local space and culture. Merged with landscape development, agriculture, recreation, nature and even urban growth, river management becomes a design issue again, giving landscape architects and urban designers a prominent role in future transitions.

The book is now available at my favorite physical bookstore in Rotterdam, and of course at Nai010 and all other online outlets.

Version française La Part de l’Eau. Vivre avec les crues en temps de changement climatique bientôt disponible aux Editions de la Villette.

De la ville-port à la métropole fluviale. Un portulan pour Strasbourg

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage De la ville-port à la métropole fluviale. Un portulan pour Strasbourg aux éditions Flammarion/Autrement

Ce petit livre écrit par Bruno Steiner et moi-même pour l’AMUP, avec nos partenaires Antoine Beyer (MRTE) et Jean-Alain Héraud (APR), est le résultat des investigations, séminaires, tables rondes et entretiens menés dans le cadre du programme de recherche POPSU Métropoles que je coordonne pour Strasbourg, et qui est financé par le PUCA et l’Eurométropole. L’ouvrage est présenté plus en détail sur le site du PUCA

Séminaire Rhin Vivant


‘L’eau redessine la ville’ : un constat, une ambition partagée… Intervention le 2 octobre 2020 au séminaire ‘Rhin Vivant’, “une approche globale et coordonnée pour sauvegarder la biodiversité et les paysages rhénans, pour renforcer la résilience de ces milieux face au changement climatique et aux activités humaines, et pour renouer le lien entre les populations et le fleuve.”

L’eau redessine la ville


L’eau redessine la ville‘, Publication de l’atelier de Master ‘Vivre entre Ill et Rhin’ crée à l’ENSAS en 2017 en partenariat avec l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environement de Strasbourg.
Alliant les problématiques hydrauliques aux enjeux urbains, l’atelier de master 1 «Vivre entre Ill et Rhin» développe une approche syncrétique du paysage habité et de ses transformations possibles. Le site d’étude proposé suit le cours de l’Ill, en lisière nord-est de l’Eurométropole de Strasbourg, entre coeur d’agglomération au sud et espaces agricoles et boisés au nord. Les différents bras de la rivière (Aar et Mühlwasser) et une nappe élevée, souvent affleurante, y ont façonné une grande diversité de paysages intimement liés à la topographie du lieu et à ses aménagements successifs : espaces naturels, industriels, résidentiels et infrastructures sont déterminés par l’omniprésence de l’eau. L’eau y est pourtant peu valorisée, invisible et souvent inaccessible. Aujourd’hui seuls les risques d’inondation impactent par la négative l’aménagement et les usages de ce territoire. Cet état de fait génère des enjeux réels de sécurité, mais aussi de formidables potentiels d’amélioration du cadre de vie – un double défi commun au site d’étude et à l’ensemble de la métropole.

Conférence et discussions autour des travaux des étudiants l’atelier de Master 1 de l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA)

La présentation s’est poursuivie par un séminaire organisé par l’IUGA en partenariat avec le Laboratoire Pacte, dans le cadre du cycle de séminaires Transitions en discussion, animé par Charles Ambrosino et Inès Ramirez-Cobo, autour des nouvelles stratégies mises en œuvre pour « mitiger »* les crues futures.